Nom:
Email:

 

Facebook Rejoignez notre chaîne YouTube Suivez-nous sur Twitter. Suivez-nous sur Instagram.

Charjoum sera présent au salon anticolonial organisé par l’association Sortir du colonialisme dans le cadre de la semaine anticoloniale et antiraciste. L’évènement se tiendra à la Bellevilloise (19-21 rue Boyer, 75020 Paris) les 10 et 11 mars 2018 de 10h30 à 18 heures.

Les combats passés et actuels menés par le peuple arménien ainsi que la volonté de notre mouvement de nouer des ponts avec l’ensemble des peuples en lutte nous conduisent à être acteur de cette manifestation.

Nous animerons donc un stand où vous pourrez découvrir nos différentes actions, notre exposition « Place aux figures de la lutte arménienne », une sélection de livres que nous vendons tout au long de l’année (« La Route de mon frère » de Markar Melkonian, « Dersim » de Jean-Pierre Kibarian et Erwan Kerivel, « Dans les ruines » et « Mon âme en exil » de Zabel Essayan), ainsi que des spécialités arméniennes à déguster.
Nous vous attendons nombreux.

 

Pour voir le programme des conférences du salon

Charjoum le mouvement, l'organisation Terre et Culture et la peniche Anako organisent le jeudi 8 Mars 2018 à 20h pour la journée internationale des droits des femmes la projection du documentaire " A la recherche de Zabel Essayan" de Talin Suciyan et Lara Aharonian avec une présentation de Seta Kapoïan à la péniche Anako, face au 61 quai de la seine 75019 Paris.

La projection sera suivi d'une discussion.

facebookEvénement Facebook

Ce mercredi 21 février 2018 à 11h30, dans le cadre de la semaine anticoloniale et antiraciste, la mairie du 14eme arrondissement de Paris commémorera Missak Manouchian (1906-1944), poète et résistant français d'origine arménienne, commissaire militaire pour la région parisienne des Francs-Tireurs et Partisans - Main­ d'Oeuvre Immigrée (FTP-MOI). Après de nombreux actes de résistance et d'attentats contre le régime collaborationniste, Manouchian et 21 de ses camarades furent fusillés par les nazis le 21 février 1944 au Mont-Valérien, en refusant d'avoir les yeux bandés.

La commémoration aura lieu au 11, rue de Plaisance où le résistant vécut avec sa femme Mélinée de 1941 jusqu’à leur arrestation le 16 novembre 1943, devant la plaque qui leur rend hommage.

Cet événement est co-organisé par la Mairie du 14ème, le PCF et la Jeunesse Communiste du 14ème et Sortir Du Colonialisme.